N'hésitez pas à nous laisser un message !


Désolées, nous sommes occupées mais vous apporterons une réponse dès que possible si vous nous laissez vos coordonnées ;-) A beintôt Emilie et Pauline

N'hésitez pas à nous laisser un message !

Fêtons le 6 décembre la Saint Nicolas !

Publié le : 03/11/2020 11:11:24
Catégories : BIENVENUE Rss feed

Fêtons le 6 décembre la Saint Nicolas !

Fêtons le 6 décembre la Saint Nicolas !

Si je vous dis 6 décembre, vous me dites ? Mais oui, la fête de Saint Nicolas ! Connaissez-vous l’origine de cette fête ? Bon vous allez me dire, j’ai peut-être pris un peu d’avance pour en parler mais c’est toujours mieux de bien s’y préparer !

Et si on commençait par le commencement. D’où vient le prénom Nicolas ? Ce dernier viendrait du grec « Niké » qui signifie « la victoire » et de « laos » qui signifie « le peuple ». Ce prénom reste très populaire en France notamment entre le XXème et XXIème siècle (1 enfant sur 3 porte ce prénom).

 

Son origine ?

L’origine du Saint Nicolas ou du bon Saint Nicolas est intimement liée à Nicolas de Myre, né à Patare en Lycie vers 270 (c’est en actuelle Turquie). Issu d’une famille très chrétienne, il devient très tôt orphelin et il est recueilli par son oncle, qui était évêque de Myre à cette époque. À la mort de son oncle, c’est au tour de Nicolas de prendre sa place. En 325, il participera notamment au premier Concile de Nicée, concile qui élaborera le « Credo » que nous disons chaque dimanche à la messe !

 

De multiples légendes…

Autour de ce personnage emblématique de la saison hivernale, il existe des tas de légendes et d’histoires à raconter aux enfants. Voici une d’entre elles : dans la nuit du 5 au 6 décembre, dans la région de Metz, trois enfants partis en balade, ne retrouvèrent pas leur chemin. L’espoir leur sourit peu de temps après quand ils virent au loin une lumière provenant d’une maison. Ils s’empressèrent d’y aller. L’habitant de la maison leur ouvrit la porte et les laissa entrer chez lui. Ce n’était autre que Pierre Lenoir, le boucher de la région. Voyant que les enfants étaient bien en chair, il décida de les couper en morceaux (oui ce n’est pas très joyeux !) afin d’en faire du petit salé (spécialité alsacienne, très bon au passage !).

7 ans plus tard, le bon Saint Nicolas, sur son âne gris, passant par-là, toqua à la porte de Pierre Lenoir qui ne refusa pas de le faire rentrer. Le vieil évêque, ayant faim, demanda au boucher de lui servir du petit salé. Le mettant dans l’embarras, le boucher fut contraint de lui annoncer son crime. Saint Nicolas décida alors de ressusciter les enfants ! Depuis ce jour, le bon Saint Nicolas est considéré comme le protecteur des enfants. Il existe encore plein d’autres légendes autour de Saint Nicolas mais l’article serait trop long pour tous vous les raconter ! :) 

De tradition en tradition. 

Le soir du 5 décembre, les enfants laissent au pied de la cheminée (pour les petits chanceux) ou au pas de la porte leurs souliers, un bol de lait ou un verre de vin pour Saint Nicolas ainsi que des carottes pour sa mule. Dans la nuit, Saint Nicolas passe par là et dépose aux enfants sages des sucreries ou des petits présents. Mais cette tradition varie d’un pays à l’autre. Par exemple, en Belgique, le Saint Nicolas passe dans chaque maison ou dans les écoles et apporte aux enfants les plus sages des mandarines et des spéculoos. Ce personnage si emblématique est souvent accompagné d’un homme vêtu de noir, à savoir le Père Fouettard ou Hanstrapp (avouez que son petit nom n’inspire pas confiance) et qui quant à lui donne aux enfants turbulents des oignons ou des pommes de terre (c’est moins tentant).

 Il existe aussi des processions aux flambeaux célébrées depuis 1245. Elles seraient issues d’une légende (encore une autre vous allez me dire). Un certain chevalier lorrain aurait été prisonnier pendant longtemps en Orient et ayant eu connaissance de Nicolas de Myre, l’aurait prié pour obtenir sa protection et sa libération. Un miracle se serait passé et il se serait réveillé le 6 décembre 1240 devant la basilique Saint Nicolas-de-Port. Depuis ce jour, cette procession est devenue une institution en Lorraine. Malheureusement, cette procession n’aura pas lieu cette année avec cause du COVID...

De qui Saint Nicolas est-il le saint patron ?

Saint-Nicolas est reconnu comme le protecteur des enfants et des étudiants, des Lorrains (depuis 1477), de la Russie, des avocats (du barreau de Paris), des marins et naufragés… et même des kinésithérapeutes. Eh oui tout ça ! :) 

Vous l’aurez compris, la fête de la Saint Nicolas reste une fête importante dans certaines régions de France. C’est pourquoi, Godsavetheking vous a concocté de jolies choses à l’occasion de cette fête. Vous pourrez retrouver un large choix de produits à l’effigie de ce personnage si emblématique : cartes, cadresmagnets… et boules à neige ! De quoi se faire plaisir ou faire plaisir à vos enfants avec ces petites attentions !

Prenez le temps de vivre au rythme de cette fête et partez à la rencontre de ce bon Saint Nicolas qui influença l’apparition du Père Noël. En effet, initialement le Père Noël est appelé Sancta Claus. Plus de mitre ou de crosse, maintenant il a un petit bonnet rouge avec un pompon blanc. L’âne a été remplacé par un traineau tiré par 7 rennes. C’est le fameux père Noël !

En cette période chamboulée, prenons le temps de nous retrouver en famille et demandons à Saint Nicolas de protéger nos enfants :

« Ô grand Saint Nicolas
Patron des écoliers
Apporte-moi du sucre
Dans mes petits souliers
Je serai toujours sage
Comme un petit mouton
Je dirai mes prières
Pour avoir des bonbons »

Prenez soin de vous et à bientôt !

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)